Puisqu'on vous le dit !

Publié le par Stéphane Canu

Votre argent, votre santé, votre horoscope… De nombreux journaux ont décidé de s'adresser directement à vous, lecteurs, dès l'intitulé de leurs tétières — vous savez en haut des pages. Vous sentez-vous plus directement concernés lorsqu'on vous vouvoie ? La question mérite d'être posée. Sommes-nous aujourd'hui plus nombrilistes qu'auparavant au point de rechercher dans nos journaux des papiers qui nous parlent de nous ? Peut-être que par ce procédé, les patrons de presse ont trouvé là le moyen de rapprocher l'information de la réalité du lecteur. Peut-être aussi qu'on nous parle aujourd'hui de sujets qui nous concernent vraiment. Ce qui était peut-être moins le cas auparavant. Qu'en pensez-vous ?

Publié dans journalistenormand

Commenter cet article