ACTU - L'Europe a minima

Publié le par Stéphane Canu

Il faut croire que tout le monde s'en fout... L'Europe a eu du mal à se trouver une place de choix dans les journaux français hier. Quand même, les cinquante ans du traité de Rome étaient l'occasion de parler de cette union qui au-delà de l'aspect économique a, tout de même, permis de consolider la paix sur le vieux continent. Certes, les Français ont rejeté le projet de constitution européenne. Mais, la construction de l'unité européenne ne doit-elle pas rester prioritaire ? En tout cas, l'avenir s'assombrit. D'autant qu'on voit surgir dans la campagne présidentielle le thème de l'identité nationale. Un sujet qui risque encore de nous éloigner d'un sentiment d'identité européenne...

Publié dans journalistenormand

Commenter cet article

Florent 27/03/2007 11:18

tu as tout à fait raison, c'est une remarque que je me fais depuis le début de la campagne. Qui parle d'Europe ? Ca sent le repli sur soi à plein nez, les peurs de l'extérieur… et de son voisin !
Enfin, tout cela n'est pas très grave, pour se donner du courage, nous chanterons la Marseillaise