REVUE DE BLOG - Le curé voit la religion comme un monde virtuel

Publié le par Stéphane Canu

"Vu que c'est les vacances, mes neveux se succèdent chez leur grand-mère. Dans la journée, ils fréquentent un monde parallèle : celui des Sim's (je crois que ça s'écrit comme ça), des gens qui vivent dans des ordinateurs, qui naissent, grandissent, meurent, construisent leur maison, conduisent leur voiture, bref des gens comme vous et moi, mais qui n'existent pas en vrai.
Bien sûr qu'ils savent qu'il s'agit d'un monde virtuel. Ils ne sont quand même pas complètement idiots, ces enfants. C'est juste qu'ils ont besoin, comme vous et moi, de s'évader de temps en temps. Car tel est le but du jeu, s'évader. Evidemment, s'ils se mettaient à prendre systématiquement refuge dans un tel monde, pire encore : s'ils se prenaient à penser que ce monde est réel, alors bien sûr il y aurait un problème.
Il existe un tas de mondes virtuels dans notre monde réel. L'amour peut en être un, la religion aussi.Elle est alors l'indispensable opium du peuple, la drogue qui seule peut faire oublier la douleur de vivre. Rien ne sert de dénoncer cela, d'expliquer à celui qui fréquente, par exemple, un groupe sectaire, qu'il se trompe ; mieux vaut essayer de comprendre ce qui le pousse à y aller. On trouverait alors une grande difficulté à assumer sa part d'existence, dans notre univers qui ne fait pas de cadeaux à tout le monde, et qui pousse chacun à une autonomie que tout le monde ne peut acquérir.
Le religieux, donc, peut être un de ces mondes virtuels. Quid de la foi des chrétiens ? Le Royaume annoncé par Jésus est-il réel ? Sur la montagne de la Transfiguration (Lc 9), la tentation des apôtres est en tout cas de s'y installer : construire trois tentes, pour y accueillir Moïse et Elie avec Jésus. S'installer là, dans ce Royaume qui n'est pas de ce monde mais qui s'est rendu visible à leurs yeux endormis. Or, ce n'est pas possible. A peine se sont-ils tirés de leur torpeur que les personnages de la vision se sont effacés. Le Royaume n'est peut-être pas de ce monde, mais la foi, elle, renvoie bien à ce monde-ci et pas à un autre." Emmanuel Pic sur blogdecure.blogspot.com.

Publié dans journalistenormand

Commenter cet article