DEBAT - La presse écrite s'effondre, la faute aux lecteurs ?

Publié le par Stéphane Canu

J'avoue, ce n'est pas mon point de vue... J'ai entendu il y a quelques jours l'auditeur d'une radio se remettre en cause en tant que lecteur. Il se demandait s'il n'était pas devenu un consommateur d'informations prémâchées, suralimenté par la radio, la télé, Internet, son téléphone portable et la presse écrite. Il est vrai que curieusement un journal comme 20 Minutes - Certes gratuit - ne propose pas d'analyse, que de l'info flash, brute de décoffrage. Et ça marche, les lecteurs n'en demandent pas plus... Est-il impossible pour la presse écrite d'attirer les lecteurs sans vendre leur âme au diable et en continuant de décrypter l'information ? Les lecteurs sont-ils les seuls à avoir la clé du problème ?

Publié dans journalistenormand

Commenter cet article