REGARD SUR LA PRESSE - Mais si, les jeunes lisent les journaux !

Publié le par Stéphane Canu

Peut-être que certains se trompent en estimant que puisque les jeunes ne lisent pas les journaux et notamment la PQR, il n'y a aucune raison de les cibler et d'essayer de les attirer vers ces supports. Erreur grave et suicidaire. Un jeune qui ne lit pas un journal aujourd'hui ne le lira pas plus dans dix ans. Et comme dans dix ans, les personnes âgées — actuelle cible principale de la PQR — seront presque toutes mortes, pas sûr que les journaux survivent… Bref, j'ai profité d'une intervention dans un établissement scolaire à l'occasion d'un forum des métiers, jeudi dernier, pour faire un petit pointage. J'ai constaté que sur 27 lycéens interrogés, 20 lisent des journaux (PQR, PQN ou mag), 24 regardent des JT. En revanche, seuls 14 s'informent sur le Web et 15 par la radio. Certes, ces jeunes avaient une curiosité particulière pour le journalisme puisqu'ils sont venus me voir. Et puis, certains m'ont peut-être menti… Mais, ça m'a quand même rassuré.

Publié dans journalistenormand

Commenter cet article

oim 14/02/2007 16:21

Bien sûr que les jeunes aiment lire, mais reste à savoir ce qu'on leur propose pour les attirer. Rien n'est dû au hasard : un jeune urbain de 20 ans sera autant attiré par un papier sur la réfection de la "Salle des fêtes Jean-Jean Blaireau" que le vieil yvetotais qui roule en Doblo par un article sur l'arrivée de la téléphonie 3G… (Merci à B.T.)Tout le problème de la PQR et de la PHR est là : à force de vouloir parler à tout le monde, de ne jamais créer le moindre produit ciblé (sauf en pub), on en arrive à ne plus parler à personne (Re-merci à B.T.)PS message perso : L'Asticot et le Bratisla boy, vous me manquez !