UN ŒIL SUR LA PRESSE - Le Parisien banalise les exploits…

Publié le par Stéphane Canu

Un pouce levé dans un cercle et la mention "Je m'en suis sorti". Au lendemain de l'embrasement des quartiers, il y a plus d'un an, le journal Le Parisien/Aujourd'hui en France avait eu la bonne idée de valoriser les parcours de ceux qui, issus de ces quartiers, ont su tirer leur épingle du jeu, tordant le coup aux idées reçues qui laissent entendre que les cités ne sont peuplées que de "racailles"… Mais, à force de trop tirer sur la corde, on finit par l'user… La rubrique se poursuit. "Chaque jour, un — nouveau — parcours réussi". On se demande maintenant si, ce qui était présenté à l'origine comme un exploit, n'est pas tout simplement l'issue logique pour quelqu'un qui s'en donne la peine. Devenir prof, avocat, journaliste… Qui a dit que ces métiers étaient réservés à des élites. Le journal démontre en tout cas qu'il est passé maître dans l'art d'enfoncer les portes ouvertes…

Publié dans journalistenormand

Commenter cet article