REVUE DE BLOG - 5e pouvoir et coup de jus !

Publié le par Stéphane Canu

Chaque semaine, je vous propose un ou deux billets extraits d'autres blogs. Bien sûr, je vous invite à découvrir ces blogs et à laisser des commentaires./ « L'Express : "Internet Le Cinquième Pouvoir" En Une de L'Express n°28992 daté 7-13 décembre : "Internet, enquête sur Le Cinquième Pouvoir" avec des mots clés disposés autour de l'arobase @ "blogs, business, présidentielle, culture, conso". A l'intérieur une dizaine de pages, un article global, plus des petits sujets, nous appelons cela des encadrés en terme jourlaistique : sur l'Iran où "Le Bloguistan résiste", sur les "Blooks" (blog books), sur les "Salariés" "Gonflés à blog". » Par Gilles Klein sur poitblog.com/ « France Inter pavoise : l’électricité pourrait augmenter de 17% ! Miam ! Le journal de 8 heures de France Inter en salive. L’action EDF s’est envolée. Près de 70% en un an ! Enthousiasme général. "Ca valait le coup d’en acheter", lance Patrick Roger au journaliste Régis Lachaud. La raison de cette envolée ? A écouter Régis Lachaud, la tête dans les tartines, on ne comprend pas bien. Une décision du Conseil constitutionnel, ces derniers jours. Une histoire de tarification. C’est embrouillé, tout ça. Mais de toutes manières, pour France Inter ce matin-là, c’est secondaire. L’histoire n’est pas vue sous cet angle-là. Allez, circulez les rabat-joie, vous gâcherez la fête une autre fois. Champagne ! L’histoire de tarification, elle est pourtant très claire. Le Conseil constitutionnel vient, si on lit bien Le Monde, de sonner le glas du prix réglementé de l’électricité, à partir de 2010, pour les particuliers. En se montrant, si on lit toujours bien, plus libéral que le gouvernement lui-même. Contrairement à la promesse de l’ineffable Thierry Breton, un particulier, en cas de déménagement, ne pourra donc plus profiter du prix réglementé que si son nouveau logement était, auparavant, au prix réglementé. Et malgré ses louables tentatives pour rassurer l’électeur-abonné, Breton ne le dément pas. Voilà pourquoi la bourse salive : un courtier, immédiatement, vient de relever de 17% la prévision de prix du megawatt à long terme. Ah, vivement 2010 ! Vivement, comme pour les portables, les comparaisons incompréhensibles, le maquis des offres, les envolées subreptices de la facture. J’ai dû manquer un peu de vigilance, mais cette décision du conseil constitutionnel du 30 novembre, dont Le Monde ne rendait curieusement compte que dans ses éditions du 4 décembre, m’avait échappé. Il me semble qu’elle a fait moins de bruit, dans les medias, que l’envolée consécutive de l’action, et le flirt, grisant, d’EDF avec les cent milliards d’euros de capitalisation. Quels mal élevés, tout de même, ces commentateurs boursiers, avec leurs bouchons de champagne qui sautent bruyamment ! Quand on pense que cette décision de censure du conseil constitutionnel était si bien partie pour passer inaperçue ! » Par Daniel Schneidermann sur Bigbangblog.net

Publié dans journalistenormand

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article