Attention, lire des journaux peut rendre dingue…

Publié le par Stéphane Canu

« Il suffit que vous lisiez un roman de Ian Fleming et votre cerveau se prépare instinctivement à tirer sur la gâchette chaque fois qu'un méchant pointe son nez devant James Bond. Une nouvelle étude suggère en effet que lire des actions active les régions du cerveau qui sont censées planifier ces actions. » Révélés par le site Sur-la-toile, les résultats de cette recherche scientifique font froid dans le dos. Surtout, pas de bêtise ! Ne réagissez pas trop brusquement à ce que vous lisez dans les journaux…

Publié dans journalistenormand

Commenter cet article

oimnon, celle-là elle est trop facile, je tomberai 24/10/2006 09:00

Non, celle-là elle est trop facile ! Je sais que t'as déjà imaginé les réponses à la con que j'allais poster, mais je ne tomberai pas dans le piège !! niiark (= rire machiavélique)PS : si quelqu'un peut expliquer "machiavélique" à Jean-Jean…

Yuca de Taillefer 19/10/2006 21:37

Quand je lis certains journaux j'ai envie soit de m'abonner aux fils RSS de AFP, AP et Reuters (vu qu'il y a plus d'info dedans que dans les copier-collé...) soit de vomir...Enfin les journaux finissent de toute façon dans la cheminée ou pour envelopper le poisson sur le marché...L'écriture est belle quand elle témoigne et rend compte : si l'étude et la théorie dont vous faites allusion s'avère rigoureusement "exactes" et applicables dans toutes les situations, cela signifie alors que c'est la violence parue, éditée et télévisée qui elle-même provoque la violence et la médiocrité parue, éditée et télévisée qui elle-même génère de la médiocrité, que c'est les dogamtismes parus, édités et télévisés qui eux-mêmes génèrent les dogmatismes ... ainsi de suite... Si tout cela repose sur des fondemonts, alors je m'assoie... : A méditer!