La drôle de révolution d'Olivier Rey...

Publié le par Stéphane Canu

Pas de politique. Pas de culture non plus. Olivier Rey n'a jamais fait d'éclat journalistique. Après avoir détenu le journal But qui tentait de donner du sens aux rumeurs pour ne pas dire qui les lançait lui-même, le voilà qui débarque avec une drôle d'idée. Avec le prétexte de développer une ligne éditoriale populaire, il semble sous-entendre qu'il peut attirer des lecteurs qui n'ont aucun intérêt pour la culture et qui se foutent littéralement des décisions que peuvent prendre pour eux leurs dirigeants politiques... Léger. Très léger même.

Publié dans journalistenormand

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article